Our Recent Posts

Tags

Pas encore de mots-clés.

Le voyage rêvé au Lapérouse de l'Hôtel de la Marine.

L’Hôtel de la Marine situé Place de la Concorde à Paris, peut être considéré comme un lieu emblématique du savoir-faire et du bon goût classique français. Le travail du duo de décorateurs Joseph Achkar et Michel Charrière, a permis de faire sortir de son sommeil la splendeur de ce joyau qui a été le témoin des plus grands évènements de l’Histoire de France.


Dorénavant, nouveau lieu de culture central, l’Hôtel accueille bien évidemment une boutique-librairie débordante d’ouvrages, mais également deux institutions pour mettre à l’honneur l’Art Culinaire Français : Le Restaurant Le Mimosa et le Café-Brasserie Lapérouse.


C’est ce dernier qui a attiré notre attention et qui nous intéresse particulièrement. Lapérouse c’est d’abord un lieu emblématique de la Rive Gauche, quai des Augustins, dont l’Histoire remonte à 1766. Mais, il aura fallu attendre 2021 et le réveil de la belle endormie pour donner envie à ce haut lieu de la gastronomie, de vouloir traverser la Seine et de s’implanter Rive Droite.


Donnant directement sur la Place de la Concorde, le petit frère du vaisseau amiral est à la hauteur de nos espérances par l’ambiance qu’il dégage et au raffinement du décor. Ce projet subtil, a été confié à la décoratrice Cordelia de Castellane, qui après la mode enfant, s’exprime dans l’aménagement intérieur. Elle s’est d’abord lancée avec sa marque CdeC. Puis elle a pris la direction artistique de la ligne Baby Dior et depuis 2017, elle tient les rênes également de la direction artistique de la ligne Dior Maison. Sa sensibilité et sa vision, auront permis de nous offrir un cadre unique que nous sommes allés découvrir.


Dès que l’on pénètre dans ce café-brasserie, on est frappé par cette dominante de bleu. Cette couleur froide aux variations subtiles donne cet effet de fraîcheur, qui n’est pas sans rappeler les voyages marins et l’exotisme des paysages qu’a pu rencontrer le navigateur Lapérouse. En opposition à cela, des couleurs chaudes comme le jaune paille du sol en jonc de mer et la teinte marron orangé des tables adoucissent la froideur du bleu omniprésent.


La Terre et la Mer se mélangent dans ce décor. Pour les sofas le long des murs ainsi que pour les fauteuils en velours, c‘est un camaïeu de bleu qui domine, une enveloppe aquatique. Ce monde de la mer est renforcé par le design des fauteuils qui n’est pas sans rappeler la forme d’un coquillage. Le léopard, animal exotique terrestre, est présent par de subtiles touches textiles sur des coussins ou sur certains fauteuils.


En revanche, les tables et les pieds des fauteuils en bois, sont une évocation du mobilier exotique réalisé dans des bois précieux. Et puis, il y a ces chaises dans l’esprit « bambou » qui de premier abord peuvent paraître rustiques mais qui, en s’y attardant, reprennent les codes stylistiques du gothique flamboyant. Du gothique dans l’exotisme. Un mélange des styles.


La première chose qui surprend en rentrant, c’est ce plafond tendu d’un ciel de tente de jardin à rayures bleu et blanc à lambrequin, comme si l’on pénétrait dans une tente ouverte sur un jardin luxuriant. De ce fait, les sources de lumières sont pour ainsi dire indirectes, ce qui renforce cet aspect chaleureux et tamisé du lieu.


La lumière cachée au dessus du plafond se reflète sur les murs et procure cette sensation d’être dans un jardin protégé du soleil. Sur les murs, des appliques en céramiques qui reprennent les couleurs des fresques murales, le bleu et le blanc, sont faites de motifs d’oiseaux exotiques ou de couples de poissons des fonds marins.


Trônant au centre de la tente, un lustre-sculpture est suspendu, représentant la couronne d’un ananas, fruit exotique par excellence. On peut se poser la question si cette couronne, peut être un rappel de l’histoire de l’Hôtel de la Marine, qui avait abrité en son temps les Diamants de la Couronne de France.


Le restaurant se trouve dans la longueur du bâtiment et travaillé dans cette notion de profondeur, de part les banquettes sur tout le long d’un des murs mais également avec le grand mur recouvert de miroirs, qui procure une continuité. A l’opposé, se sont des espaces intimes avec des petites tables ponctuées de bouquets de fougères foisonnantes et de fauteuils confortables. Ces deux types d’espaces se traversent facilement, toujours dans l’axe de la salle.


Découvrir le Café Lapérouse, c’est une invitation au voyage, à la découverte de contrées lointaines et exotiques, où le monde marin traversé pour y parvenir, fait face au monde terrestre d’une île fantasmée enfin atteinte. C’est d’avoir la sensation d’être entouré et de contempler ce paradis luxuriant sous une tente qui nous protège des rayons du soleil chaud des iles. Une parenthèse qui vous transporte à mille lieues de la jungle urbaine.